Statut de développement ferroviaire Chine-Europe

Au cours de la dernière décennie, les services de transport ferroviaire reliant la Chine et l'Europe se sont développés rapidement. Ces chemins de fer relient environ 35 villes de Chine à 34 villes d'Europe. Certains produits voyagent entre la Chine et l'Europe via les chemins de fer, principalement le chemin de fer transsibérien (TSR). En 2008, Foxconn a utilisé le chemin de fer pour expédier de Shenzhen vers l'Europe pour la première fois. En 2009, DB Schenker a ouvert un train hebdomadaire entre Shanghai et Duisburg. Après avoir lancé le produit dans la ville continentale de Chongqing, HP a commencé à explorer l'ouverture d'une route de transport ferroviaire de la Chine vers le Kazakhstan, la Russie, la Biélorussie, la Pologne et l'Allemagne. Le gouvernement de Chongqing est très favorable à cela, mais il doit encore se coordonner avec les autres gouvernements. En 2011, la création de l'Union économique eurasienne a incorporé les tarifs du Kazakhstan, de la Russie et de la Biélorussie dans un système unifié, simplifiant ainsi le processus d'approbation du fret pour cette ligne de transport ferroviaire. En 2011, cette ligne de transport a été mise en service avec succès. L'année suivante, des trains réguliers hebdomadaires sont ouverts.


Grâce aux efforts ci-dessus, le chemin de fer Chine-Europe a maintenant commencé à prendre forme:

Premièrement, trois couloirs ferroviaires de la Chine vers l'Europe ont été formés;

Deuxièmement, la fréquence des trains a augmenté;

Troisièmement, les types de marchandises livrées sont plus abondants;

Quatrièmement, le transport ferroviaire est plus compétitif en termes de vitesse et de coût;

Cinquièmement, le volume et la valeur du fret augmentent également